Pathologies

Le neurochirurgien

traite les pathologies du crâne ou du cerveau et de la colonne vertébrale (ainsi que le système nerveux central et périphérique, qui le traversent). A l'image d'un mécanicien, d'un plombier ou d'un électricien, et contrairement à un neurologue, il s'occupe des blessures "visibles", qui peuvent être enlevées, stabilisées, réparées, modifiées, décompressées...

 

Concernant le quartier cérébral

Les macro-zones de troubles sont les vasculaires (anévrisme, malformation artérioveineuse, cavernome, hématomes cérébraux ou sous-duraux...), celui du liquide céphalo-rachidien et sa circulation ou réabsorption (hydrocéphalie, divers kystes...), celui de tumeurs bénigne ou maligne - de la muqueuse du cerveau (méningiomes...), de l'hypophyse (Adénome pituitaire) ou le cerveau (gliomes, glioblastomes, métastases...) - et enfin la macro-zone des nerfs crâniens (névromes, la névralgie du trijumeau, hémispasme facial...).

 

A propos de la colonne vertébrale

Les maladies peuvent être congénitales ou de formation précoce (difformité, scoliose, spina bifida...) ou, plus fréquemment, acquis avec l'âge. La colonne vertébrale en tant que structure centrale du corps, à la fois solide et flexible, dégénère physiologiquement avec le temps. Cette dégénérescence peut devenir pathologique si elle entraîne des symptômes invalidants et une détérioration de la qualité de vie. Elle peut aussi être accélérée avec des facteurs de risque tels qu'une diminution de l'activité physique, un mode de vie sédentaire, la malnutrition et la prise de poids, un travail lourd et répétitif.

La dégénérescence des disques est appelée discopathie; la dégénérescence des vertèbres et de leurs articulations peut être définie comme une arthrose, spondylolisthésis (mouvement anormal entre deux vertèbres), ou scoliose si la multiplication des anomalies entraîne une déformation de la colonne vertébrale.

Les anomalies de la structure de la colonne vertébrale peuvent être asymptomatiques ou conduire à des douleurs aiguës ou chroniques selon la partie du dos qu'elles touchent (la douleur du cou pour les douleurs au cou, douleur au bas du dos pour les douleurs au niveau lombaire...). Si, en revanche, ces anomalies structurelles affectent le système nerveux périphérique qui passe dans le canal vertébral et en sort à tous les niveaux (hernie discale cervicale, dorsale ou lombaire, sténose du canal lombaire...), ils peuvent provoquer des douleurs dans les membres (cervicobrachialgie pour les douleurs au bras et à la main, sciatique e cruralgie pour les douleurs dans les fesses, les jambes et les pieds...). S'ils affectent la moelle épinière (sténose du canal cervical ...), peut provoquer une faiblesse, un engourdissement des quatre membres, une paralysie et des difficultés à marcher (myélopathie...).

Pédiatrie

Cette rubrique est actuellement en cours de développement.

La neurochirurgie pédiatrique traite les pathologies suivantes :

EnglishFrenchItalian